Le réemploi, une « occasion » pour les PME ?

Environnement

Date de création : 28-10-2015 Mots clé(s) : déchetsréemploinouveaux business model

A l’heure où le concept d’économie circulaire est sur toutes les lèvres, il apparaît pertinent de dépoussiérer et promouvoir la notion de réemploi au sein des entreprises.

Prolonger la vie d’un objet est, sans conteste, la façon la plus écologique de prévenir quantité de déchets et d’économiser les coûts de traitements et ce, bien avant les solutions de recyclage et de valorisation matière ou énergétique. Le réemploi, ou la réutilisation, contribue ainsi à éviter de puiser dans le stock de nos précieuses ressources naturelles, tout en limitant les activités de transport. La plupart du temps, les filières du réemploi privilégient, tout naturellement, l’approche « circuits courts ». Outre le concept d’économie circulaire, la réutilisation est bien en phase avec la notion d’économie de la fonctionnalité, qui privilégie l'usage à la possession et tend à vendre des services liés aux produits plutôt que les produits eux-mêmes.

C’est que la situation est grave, la pénurie de matières premières guette. Et cela ne concerne pas uniquement les ressources pétrolières. Les gisements de nombreux métaux, ressources non renouvelables, faut-il le rappeler, ne sont pas inépuisables et sont de plus en plus difficiles à exploiter.
D’aucuns voient, dès lors, le secteur du réemploi comme un important levier pour développer la croissance verte. En ces temps de crises économique et environnementale, les particuliers et les entreprises ne s’y trompent pas et se tournent toujours plus vers les pratiques qui y sont liées.

Deux aspects du réemploi sont bénéfiques pour le monde des entreprises. D’une part, l’achat de matériel de seconde main est prisé et largement entré dans les mœurs des entreprises, qui n’hésitent pas à y investir, à moindre coût et en toute sécurité technique et juridico-comptable. D’autre part, les activités relatives au réemploi – logistique, réparation, nettoyage -  sont pourvoyeuses d’emplois peu qualifiés, ce qui est particulièrement appréciable en cette période de chômage élevé.

Même si le réemploi est désormais bien connu des particuliers, il n’en est pas encore ainsi dans le monde des entreprises. Les opportunités et les challenges y sont pourtant tout aussi importants. Le colloque de l’UCM du 24 novembre 2015, aux moulins de Beez, a pour mission d’en élaborer les contours, les enjeux et les perspectives, tant des points de vue économique, social qu’environnemental pour les PME wallonnes.

De nouvelles filières en perspective ?
 

Afin de développer les activités et la viabilité économique du réemploi, plusieurs pistes apparaissent.  Soutenir les projets de recherche et d’innovation, et par voie de conséquence l’apparition de nouvelles filières, en est une. Le monde est en pleine mutation. Des gisements actuellement non rentables peuvent le devenir demain à la suite d’innovations technologiques, de l’urgence environnementale ou encore de tensions géopolitiques, qui peuvent faire pression sur les prix pétroliers. De nombreux acteurs sont amenés à se concerter : les autorités publiques, les centres de recherche, les entreprises, les associations et même les particuliers.

Le secteur des déchets de construction apparaît essentiel considérant qu’il représente, à lui seul, 50% de la consommation des ressources naturelles et 40% de la production des déchets. Des efforts et des progrès considérables y ont déjà été accomplis mais les gisements sont tels qu’il convient de taper encore et toujours sur le clou.

En cette période de révolution numérique, primordiaux sont le développement des applications et la présence sur Internet, compléments indispensables à des structures physiques, afin de proposer une diversité de solutions et d’emplois.

Article(s) similaire(s)

Le réemploi, une « occasion » pour les PME ?

Mots clés : déchetsréemploinouveaux business model

A l'heure où le concept d'économie circulaire est sur toutes les lèvres, le réemploi mérite d'être mis en avant dans les PME wallonnes

La thermographie

Mots clés :

Que ce soit en construction, en rénovation ou en audit, les professionnels du bâtiment ont de plus en plus souvent recours à la thermographie dans leur activité

Ne dites plus doggy bag mais « rest-o-pack »

Mots clés : déchetsgaspillage alimentairerest-o-pack

Le doggy bag révèle parfois une connotation péjorative, le service environnement de l'UCM veut banaliser son usage

La DPR wallonne sous le prisme environnemental

Mots clés : environnementgouvernementlégislation environnementale

La Déclaration de politique régionale wallonne (DPR) 2014-2019 est placée sous le sceau de la rigueur budgétaire.

Blue economy ou comment préserver la Planète bleue ?

Mots clés : blue-economyeconomie-verte business-modeldechets

La Blue economy, c'est, à l'origine, le bébé de Günter Pauli, ancien dirigeant d'entreprises et fondateur d'Ecover. Découvrez son approche visionnaire...